Webinaires: Pour une relance du Grand Montréal : la relève philanthropique se mobilise!

À l’occasion de la journée de la philanthropie, la Fondation du Grand Montréal et l’Institut Mallet ont souhaité s’associer afin de faire avancer la réflexion sur l’avenir de la philanthropie au Québec, dans une vision à long terme, une vision 2030. Ce partenariat se concrétisera par la tenue de deux webinaires qui se dérouleront les 5 et 12 novembre 2020, intitulés :

Pour une relance du Grand Montréal : la relève philanthropique se mobilise !

Ces deux panels virtuels donneront la parole à plusieurs leaders de la relève philanthropique qui exposeront leurs visions et leurs projets et permettront aux acteurs de se projeter vers 2030 en discutant de la relance à construire et du rôle de la philanthropie comme acteur de changement et de résilience.

Panel du Jeudi 5 novembre 2020 : La relance inclusive

Panel du Jeudi 12 novembre 2020 : L’économie durable

Inscrivez-vous gratuitement dès maintenant pour ne pas manquer pas ces deux évènements exceptionnels qui permettront de faire progresser la réflexion autour de ces enjeux primordiaux!

Inscrivez-vous dès maintenant et assurez-vous de ne pas manquez ces webinaires

 

 

Plus d’information

En juin dernier, la Fondation du Grand Montréal publiait son rapport Signes Vitaux 2000 – 2019, qui faisait un état de situation du Grand Montréal, en lien avec les Objectifs de Développement Durable (ODD) tels qu’édictés par l’ONU. Ce rapport faisait état de problématiques dans la région métropolitaine et a mis en lumières certaines carences à résoudre. Le rapport donnait notamment la parole à 13 leaders de la relève qui y révélaient leurs visions 2030 du rôle de la philanthropie, dans la perspective d’atteinte des ODD. Neuf de ces leaders ont accepté de partager leurs réflexions et leurs visions au profit du plus grand nombre.

Depuis, la pandémie de COVID-19 a boulversé le secteur de la philanthropie et ses pratiques, à l’instar de toute la société. Cette pandémie a agi comme révélateur et accélérateur des tensions déjà existantes. Elle constitue, pour les acteurs de l’écosystème philanthropique, une occasion sans précédent (et à ne pas manquer) de se questionner et de se redéfinir. C’est ce que vous proposent la Fondation du Grand Montréal et l’Institut Mallet, dans une vision 2030.

Programmation et panélistes

Panel 1 La Relance inclusive (5 novembre)

Le rapport Signes vitaux du Grand Montréal 2020 a démontré que, dans la région métropolitaine, peu ou pas de progrès ont été faits dans le domaine social au cours des 20 dernières années. À titre d’exemple, Montréal demeure la capitale canadienne de la pauvreté chez les enfants. Par ailleurs, comment expliquer le fait qu’en 2019, près des deux tiers des personnes vivant en situation d’insécurité alimentaire touchaient pourtant un revenu d’emploi? Pourquoi ne progressons-nous pas plus rapidement pour enrayer le phénomène de la violence conjugale?

La situation liée à la COVID-19 a également eu pour effet de mettre en lumière d’autres failles dans le contrat social, telles que la discrimination systémique. Nous assistons actuellement à une tempête presque parfaite, qui nous oblige à repenser l’après-COVID et à réfléchir à ce que nous pouvons et devons faire différemment dans une perspective 2030.

Thibaud Liné, ODD 2 (Faim Zéro), Cantine pour tous

Valérie Larouche, ODD 5 (Égalité des sexes), Mères avec pouvoir

Mélanie Marsolais, ODD 4 (Éducation), Regroupement des Organismes Communautaires Québécois de Lutte au Décrochage

Danièle-Jocelyne Otou, ODD 13 (paix, justice et institutions démocratiques), Apathy is boring

Panel 2 La relance économique durable (12 novembre)

La pandémie a eu pour effet de briser le momentum dont bénéficiait la cause de la lutte contre les changements climatiques à l’automne dernier. Le rapport Signes vitaux du Grand Montréal 2020 nous a également montré que, malgré les efforts déployés pour lutter contre les changements climatiques, les résultats demeurent pour le moment très mitigés. Le gouvernement du Québec confirmait d’ailleurs en décembre 2019 que les cibles pour 2020 ne seraient pas atteintes.

En parallèle, la forte croissance économique qu’a connu Montréal depuis les années 2000 a aussi été étouffée par la COVID-19. Le taux de chômage a grimpé abruptement, et la pandémie laisse aujourd’hui des milliers de personnes dans un état de précarité parfois extrême.

Dans les deux cas, nous ne connaîtrons que bien plus tard l’étendue des conséquences sur l’ensemble de la société. Alors que nous préparons la sortie de crise, comment faire les choses différemment ? Comment agir maintenant pour mieux rebondir et relancer tant notre économie que nos efforts de protection de l’environnement et du climat dans une perspective 2030?

Bertrand Fouss, ODD 9 (industrie, infrastructure et innovation)

André-Yanne Parent, ODD 13 (changements climatiques), Réalité climatique Canada

Mallory Wilson, ODD 11 (Communautés durables), Entremise

David-Martin Milot, ODD 3 (santé), Médecins sans frontières

Laura Howard, ODD 2 (Faim Zéro), Récolte