L’Institut Mallet souligne l’initiative de la Fondation Lucie et André Chagnon

La Fondation Lucie et André Chagnon a annoncé, ce 21 septembre, sa volonté d’augmenter ses dons en soutien aux organismes qui travaillent à la prévention de la pauvreté et à lutter contre les inégalités sociales, notamment auprès des jeunes du Québec. Le soutien financier de la Fondation pourra potentiellement augmenter de 150 millions de dollars au cours des cinq prochaines années. Ses dons pourraient donc passer de 350 M$, préalablement prévus, à 500 M$. L’Institut Mallet félicite la Fondation Chagnon.

Un engagement philanthropique remarquable

Cet engagement exceptionnel est une excellente nouvelle pour tout le secteur et spécifiquement pour les organismes de soutien aux communautés. Ceux-ci souffrent particulièrement depuis le début de la pandémie, puisque la plupart de leurs activités de financement n’ont pu avoir lieu, impactant leur capacité d’action.

Un exemple innovant et inspirant

La crise actuelle a obligé tous les acteurs du secteur à faire preuve d’agilité et à mettre en œuvre dans l’urgence des mécanismes d’adaptation innovants. Ceux-ci auront aussi des effets persistants à long terme, à l’instar de cette initiative que nous saluons.

« La nouvelle réalité qui se dessine constitue un véritable laboratoire, pour les fondations subventionnaires autant que pour les organisations terrain. Ceci impose une nécessaire réflexion sur le financement, bien sûr, mais aussi sur l’augmentation des capacités d’intervention. Ces adaptations doivent maintenant être examinées par chacun pour devenir des innovations qui accroîtront la capacité d’intervention, et qui seront ainsi pérennisées. », explique Jean M. Gagné, président de l’Institut Mallet.

Ce développement d’innovations à partir de situations d’adaptation fait d’ailleurs l’objet d’un vaste chantier enclenché en vue du Sommet 2021 de l’Institut Mallet.