Les impacts de la Covid-19 sur le secteur et la culture philanthropique: entrevue avec Bochra Manaï

Dans cette entrevue vidéo réalisée le 16 juillet dernier, Mme Bochra Manaï, directrice générale de Parole d’ExcluEs analyse les conséquences de la crise COVID-19 sur les organismes communautaires et les habitants de Montréal-Nord. Au cœur de la crise en début de pandémie, l’organisme communautaire a dû réinventer ses pratiques et s’adapter afin de faire face et continuer à servir les populations les plus vulnérables.

Elle explique la réponse apportée à l’urgence sanitaire et sociale, ainsi que les changements provoqués par cette crise sans précédent. Mme Manaï nous livre également sa vision de la réponse que les différents acteur de la philanthropie doivent apporter à la crise, mais également aux autres problématiques vécues par Montréal-Nord : inégalités sociales, insécurité alimentaire, santé mentale…

Découvrez cette riche entrevue:

 

Nous remercions chaleureusement Mme Manaï pour sa disponibilité et pour avoir pris les temps de partager son expérience et sa vision.

 

 

 

  Lire la suite >>

Les impacts de la Covid-19 sur le secteur et la culture philanthropique: entrevue avec Jean-Marc Chouinard

Jean-Marc Chouinard, le président de la Fondation Lucie et André Chagnon revient sur les conséquences de la COVID-19 sur la fondation et ses partenaires.

Il explique l’importance de la vision, du cap et des valeurs au cœur de la tempête. Il précise le rôle primordial de la collaboration et de l’agilité des organisations.

M. Chouinard revient également sur les mesures de simplification et d’amélioration de procédures d’information ou de décision au sein de la fondation.

Il expose aussi à quel point les canaux de communication privilégiés avec tous les partenaires ont été essentiels à comprendre les besoins et y répondre. Il évoque aussi le besoin d’une meilleure coordination et d’une meilleure collaboration entre les différents acteurs.

M. Chouinard s’exprime également sur la nécessaire réflexion à mener sur les conséquences à moyen et long terme pour le secteur philanthropique, ainsi que sur la tension entre la réponse à l’urgence et le travail de transformation sociale afin d’agir sur les causes.

Nous remercions chaleureusement M. Chouinard pour sa disponibilité et pour nous avoir partagé ses constats et réflexions, au profit du plus grand nombre.

  Lire la suite >>

Sondage: Impact de la pandémie de COVID-19 sur les dons et la philanthropie au Québec

COVID-19  : Les Québécois généreux et solidaires

Au début juillet 2020, l’Institut Mallet a mené, en collaboration avec la firme Léger, un sondage pour connaître l’impact de la pandémie de COVID-19 sur les dons philanthropiques des Québécois. Celui-ci visait comprendre la tendance dans chaque forme de don (argent, temps, biens et denrées alimentaires) lors des deux premiers trimestres 2020, à connaître les intentions de dons des Québécois au niveau individuel pour le second semestre de l’année 2020, ainsi que leurs aspirations pour l’avenir.

Les Québécois répondent par la générosité

Notre sondage révèle que la crise sanitaire a clairement stimulé la générosité des Québécois qui ont répondu en grand nombre au besoin de solidarité provoqué par la crise. Cet élan s’est concrétisé par l’augmentation marquée du nombre de donateurs au premier semestre 2020. En effet, 71% des répondants ont fait un don à une cause sociale, communautaire ou humanitaire, sous quelque forme que ce soit, durant cette période. C’était 50% sur toute l’année, lors de notre sondage de 2015.

Les mesures sanitaires, les contraintes du confinement et ses conséquences économiques ont évidemment impacté les dons : tous ceux ne pouvant s’effectuer à distance étant rendus beaucoup moins faciles. Ils ont donc légèrement baissé, mais sans s’écrouler comme on pouvait le craindre. C’est malgré tout le don de biens matériels qui a été le plus populaire (49% des dons) au premier semestre, malgré une légère baisse logique due aux contraintes durant les mois de confinement. C’est le même constat pour les dons de denrées alimentaires qui ont logiquement baissé d’avril à juin. Malgré tout, 1 Québécois sur 4 a effectué ce type de don durant le premier semestre.

La pandémie a eu un certain impact positif sur les dons d’argent, puisque 52% d’entre eux ont été faits entre avril et juin 2020. Ce type de don est le second en importance avec 43% des donateurs. Déjà bien amorcée, la tendance au don en ligne s’est logiquement confirmée pendant le premier semestre 2020 (54% des dons d’argent). Le montant moyen des dons monétaires s’élève à 189$, une faible baisse par rapport aux années précédentes. C’est un signe que malgré les incertitudes économiques, les Québécois ont souhaité contribuer autant que possible au bien commun.

Le confinement strict des aînés (habituellement les plus grands donateurs de temps), la fermeture des organismes, l’annulation d’évènements sportifs ou culturels, les contraintes sanitaires imposées ou la crainte de la contagion ont certes fait légèrement reculer le niveau d’engagement bénévole (19%). Mais au regard des circonstances, le fait qu’1 Québécois sur 5 ait fait du bénévolat montre cette volonté de mettre l’épaule à la roue et d’aider les organisations philanthropiques à répondre à l’urgence.

Encore plus généreux au second semestre

Malgré les conséquences de plus en plus importante de la crise, notre sondage montre que l’élan de générosité des Québécois se maintiendra dans le temps, puisque 78% des répondants comptent donner à des causes sociales, communautaires ou humanitaires lors des six prochains mois. Cette augmentation est Lire la suite >>

Les impacts de la Covid-19 sur le secteur et la culture philanthropique: entrevue avec Yvan Gauthier

Dans cette entrevue vidéo, Yvan Gauthier, l’ex-président directeur général de la Fondation du Grand Montréal revient sur les principaux effets de la crise COVID-19.

Il détaille la réponse à l’urgence et le soutien à la communauté de la part de la fondation, en expliquant notamment la simplification des procédures d’attribution de fonds et de reddition de compte.

Il fait également le point d’autres problématiques comme les défis du virage numérique, la valorisation de l’élan de solidarité apparu durant la crise, ainsi que les rôles à jouer pour les donateurs et les acteurs du secteur.

M. Gauthier explique les changements majeurs auxquels, selon lui, tout le secteur philanthropique doit maintenant faire face et l’importance du rôle que la communauté doit jouer dans la relance. Il explicite notamment sa vision des leçons à tirer et de la réponse à apporter par le secteur, basée notamment sur une réflexion commune et sur une meilleure collaboration des différents acteurs de l’écosystème.

Découvrez cette riche et inspirante entrevue de M. Gauthier:

Nous remercions chaleureusement M. Yvan Gauthier pour sa disponibilité et pour avoir accepté de partager ses constatations et sa vision de la crise de la COVID-19. Lire la suite >>

Les impacts de la Covid-19 sur le secteur et la culture philanthropique: entrevue avec Donald Gingras

Directeur général de la Fondation Père Raymond Bernier, S.V, La Fondation des Patro, Donald Gingras nous explique les principaux impacts de la COVID-19 sur les différents Patro à travers le Québec.

Il détaille les effets du confinement sur les milieux de vie que sont les Patro, sur leurs « clientèles », les bénévoles et leurs employés. Il revient notamment sur la situation « des grands oubliés de la crise: les ados » et sur la nouvelle réalité pour les camps de jour.

Il souligne l’importance de l’expertise terrain du communautaire pour comprendre les besoins et celle de de la solidité des réseaux. Il nous décrit également l’agilité de tous les acteurs pour faire face à l’urgence dans leurs communautés, tout en subissant les contrecoups financiers et humains de la crise.

Il nous ouvre également quelques perspectives sur les milieux de vie que sont les Patros et sur les collaborations bénéfiques qui se sont créées au plus fort de la tempête.

Découvrez cette riche entrevue autour des Patro et de la COVID-19:

Nous remercions chaleureusement M. Donald Gingras pour sa disponibilité et pour nous avoir partagé ses constats et réflexions, au profit du plus grand nombre.

La semaine prochaine, c’est Yvan Gauthier, ex- président directeur général de la Fondation du Grand Montréal qui détaillera notamment les conséquences de la crise sur les pratiques de la fondation, ainsi que sur sa vision de la nouvelle réalité pour le secteur philanthropique. Lire la suite >>